NETTALI.COM  – Administrateur général de Pastef dont il est également le coordonnateur départemental à Thiès, Birame Soulèye Diop a réservé sa première sortie à la capitale du rail. Et il n’a pas été tendre avec le Président Macky Sall qu’il qualifie de tyran. 

Elargi de prison jeudi dernier, Birame Soulèye Diop était ce samedi dans son fief de Thiès où il a été accueilli en grande pompe par les militants de Pastef. Il a saisi l’occasion pour remercier les autorités religieuses qui se sont impliquées afin de mettre fin aux tensions politiques. L’administrateur général de Pastef-Les patriotes a particulièrement exprimé sa gratitude à la famille Ndiéguène de Thiès dont il est d’ailleurs membre. Une famille qui, selon lui, a tout fait pour que Macky Sall ne réalise pas son ambition d’en finir avec le Pastef.

L’ambition du Président Macky Sall, de son procureur, du juge Samba Sall et du ministre de l’Intérieur n’était pas de nous amener en prison pour un mois. C’était plutôt pour six mois voire un an. Il avait l’ambition de décapiter Pastef en se disant avant qu’on arrête Ousmane Sonko, il fallait qu’on arrête Birame Soulèye Diop, Abass Fll et les combattants de Pastef“, dit-il. Avant d’ajouter : “Ils doivent savoir que je ne suis pas la tête pensante de Pastef. Et Ousmane Sonko n’en est que le porte-drapeau. S’il n’est pas, quelqu’un d’autre va prendre le drapeau.” La preuve? “C’est grâce à la détermination de la jeunesse, accompagnée de celle de Pastef et des démocrates de ce pays que nous avons réussi, sans oublier l’implication des familles religieuses“.

Toutefois, Birame Soulèye Diop a tenu à prévenir ses camarades de parti. Selon lui, le combat est loin d’être terminé. “Macky Sall a reculé. Mais il reviendra à la charge. Ne vous y trompez pas. Nous sommes tous intéressés par la paix. Nous n’avons jamais injurié sur la place publique. Nous n’avons jamais dit du mal de quelqu’un sur la place publique dans le combat politique que nous menons. Nous ne sommes jamais arrivés à cette extrémité“, rappelle le numéro deux de Pastef. Qui insiste : “Il (Macky Sall, ndlr) reviendra à la charge. C’est un trompeur. Ne dormons pas sur vos lauriers. Il reviendra à la charge. Il faudra qu’on soit prêt.

S’adressant aux militants et sympathisants de Pastef, Birame Soulèye Diop les appelle à ne plus se cacher. “Lorsqu’on est militant de Pastef alors que l’un de nos voisins immédiats ne le sait pas, c’est alors une fausse déclaration. Vous êtes militants de Pastef, dites le haut et fort et portez le sur votre front, dans votre cœur, dans votre démarche, dans votre action, dans vos prières et dans le combat que nous menons. Vous êtes militants de la démocratie, dites le haut et fort. Nous sommes militants de Pastef, nous sommes militants de la démocratie et on ne reculera pas face au tyran“, a-t-il assuré.