NETTALI.COM- Suite au blocage d’une centaine de camions à la frontière guinéenne, le Syndicat des acteurs du transport national et transnational est monté au créneau. Il alerte et donne un ultimatum au gouvernement sénégalais pour la libération des véhicules.

Plus de 100 camions sénégalais sont actuellement bloqués au niveau de la frontière avec la Guinée depuis plus de 6 mois ! C’est le secrétaire général du Syndicat des acteurs du transport national et transnational, Pape Mamadou Ndiaye, qui tire le tocsin pour alerter les autorités étatiques sénégalaises. Ce, afin qu’elles puissent intervenir dans les meilleurs délais et décanter la situation. « Nos camions sont bloqués au niveau de la frontière avec la Guinée depuis 6 mois maintenant. C’est à 118 kilomètres de Tambacounda. Aujourd’hui, ce sont plus de 100 camions qui sont là-bas, leurs conducteurs n’arrivent plus à tenir. Ces camions sont bloqués avec leurs chargements, c’est-à-dire du fer à béton », a informé M. Ndiaye, demandant à l’Etat du Sénégal de faire des efforts et de diligenter cette affaire.

A l’en croire, ce qu’ils veulent c’est qu’on décharge les camions au niveau de la frontière et après, il pense que les Guinéens vont aussi faire des efforts. « Nous sortons d’une grève générale et je pense que cela avait un impact réel sur l’économie du pays. Tout ce que nous demandons à l’Etat du Sénégal, c’est la libération immédiate de ces camions qui sont au niveau de la frontière », a rappelé le syndicaliste. Selon lui, c’est un différend entre le Sénégal et la Guinée qui bloque les camions là-bas. Ils ont, informe-t-il, saisi la douane et leur ministère de tutelle mais jusqu’à présent rien n’a été fait. « Maintenant, nous donnons un ultimatum aux autorités et si rien n’est fait, nous allons passer à la vitesse supérieure, c’est-à-dire paralyser tout le système en bloquant la circulation des gros porteurs du pays », avertit-t-il.