NETTALI.COM – La journée de ce samedi a été très sanglante à Diaobé. Cette commune de la région de Kolda qui exprimait sa colère contre l’arrestation d’Ousmane Sonko a dénombré deux morts et plusieurs blessés.

La liste macabre se rallonge davantage depuis le depuis des contestations de l’arrestation d’Ousmane Sonko.
Ce samedi matin, des manifestants ont tout pillé sur leur passage à Diaobé dans la région de Kolda. Ils ont incendié la gendarmerie, la douane, la mairie, la poste, la station Total et ont même voulu s’attaquer aux maisons. Et le bilan est très lourd. Au moins deux personnes ont été tuées. Des blessés graves ont aussi été dénombrés.

Une situation inquiétante jamais vécue au village de Diaobé qui accueille un des plus marchés hebdomadaires du pays. Heureusement, l’intervention des militaires a ramené le calme.

Rappelons que neuf personnes ont déjà perdu la vie depuis l’éclatement des émeutes.