NETTALI.COM- La suspension des cours, pour trois jours, pour les élèves des 14 écoles sur les 21 que compte Dahra Djolof, à cause de la journée de l’élevage, n’est pas du goût de la Cosydep locale. La coalition nationale sénégalaise pour la défense de l’éducation regrette cette mesure.

La Cosydep n’approuve pas les trois jours de vacances accordées à certains élèves de Dahra à cause de la célébration de la journée de l’élevage. Elle estime que cette mesure qui concerne 14 écoles sur les 21 que compte la commune va impacter sur le quantum horaire. Et ce n’est pas évident qu’on pourra obliger les enseignants à faire le rattrapage.
L’inspecteur de l’éducation et de la formation de Linguère, Mamadou Aliou Diallo, tempère. Pour lui, il ne faut pas dramatiser car, ces heures perdues vont être rattrapées. « Il n’y aura aucun impact sur le quantum horaire durant ces trois jours de vacances. Nous allons les réunir pour avoir un plan de remédiation. Ces enseignants ont l’habitude de faire des cours de rattrapage. Nous pouvons être rassurés, il y aura des cours de rattrapages », a indiqué l’inspecteur, précisant que la circulaire a fait de large concertation entre le Gouverneur, le préfet et l’Inspecteur d’académie de Louga.