NETTALI.COM – Arrêtées depuis vendredi dernier, les 17 femmes de pastef ont été finalement libérées ce mercredi 3 mars.

A peine l’annonce de la grève de la faim partagée, les 17 femmes de Pastef qui ont été arrêtées le vendredi 26 février dernier après la levée de l’immunité parlementaire de leur leader Ousmane Sonko, ont été libérées.

Maimouna Dièye, responsable du mouvement des femmes de Pastef et ses 16 camarades arrêtées depuis quelques jours, étaient cet après-midi à la cave du tribunal de Dakar où un retour de parquet leur avait été notifié. C’est à la suite de cette décision qu’elles ont entamé une grève de la faim rendue publique par un de leurs avocats.

Une grève de la faim qui a porté ses fruits. En effet, elles ont été libérées quelques heures après l’officialisation de leur forme de lutte.