NETTALI.COM – On en sait un peu plus sur les raisons qui ont poussé le leader de Pastef à accepter enfin de déférer à la convocation de la justice, relativement à l’affaire qui l’oppose à la masseuse Adji Sarr. Le marabout Serigne Abdou Mbacké, présenté comme le guide religieux de Ousmane Sonko, a manœuvré dans l’ombre. Il précise avoir offert sa médiation au nom de la stabilité de l’Etat.

Dans un communiqué qui vient de nous parvenir, celui qui se présente comme le marabout de Ousmane Sonko relate comment il a désamorcé la bombe. “Au nom de la paix et de la stabilité du pays et après en avoir longuement discuté avec plusieurs personnalités politiques, de la société civile, mais aussi de différentes obédiences religieuses du pays, j’ai demandé à M. Ousmane Sonko de bien vouloir déférer à la convocation du juge qui souhaite l’entendre ce mercredi 3 mars 2021“, a écrit le marabout

Le guide religieux de préciser que Ousmane Sonko a accepté cette  “demande“. Cela, dit-il, “au nom de l’immense respect qu’il me voue en tant que son guide et ami, mais aussi au nom de son profond attachement à la paix”. ” A mon nom propre et à celui de toutes les autorités religieuses du pays, de la société civile mais également des acteurs politiques impliqués dans cette médiation, je saisis cette occasion pour remercier vivement M. Ousmane Sonko. Je lui renouvelle tout mon attachement et mon soutien. Je salue également son sens du sacrifice pour le seul intérêt de la patrie“, a encore expliqué le texte.
J’en profite également pour renouveler mon amitié à tout le peuple sénégalais. Je prie également pour la paix et la stabilité du pays tout en espérant que notre cher Sénégal va très bientôt dépasser ces moments douloureux que nous vivons depuis quelques semaines“, souhaite Serigne Abdou Mbacké, Khalife de la famille de Serigne Cheikh Khady Mbacké