NETTALI.COM – Après la levée de son immunité parlementaire, Ousmane Sonko est convoqué par le juge du 8e cabinet, mercredi à 9h. Ce mardi, le neveu de Malick Mbaye de Benno Bokk Yaakaar sera entendu par le magistrat instructeur.

Ousmane Sonko, le leader de Pastef, a reçu un mandat de comparution délivré par le juge du 8e cabinet dans l’affaire qui l’oppose à Adji Sarr. Il devrait se présenter mercredi à 9 heures au bureau du juge, sis au Palais de justice de Dakar. Reste à savoir s’il va déférer à la convocation.

Lors de sa dernière sortie, il soutenait qu’il ne répondrait pas car la procédure est irrégulière, ajoutant même qu’il allait récuser le juge.

Seulement, s’il ne défère pas à la convocation, le juge risque d’utiliser les prérogatives que lui confère le code de procédure pénale.

En effet, l’article 110 dispose que «le juge d’instruction peut, selon les cas, décerner mandat de comparution, d’amener, de dépôt ou d’arrêt. Ces mandats sont exécutoires dans toute l’étendue du territoire de la République».

Le mandat de comparution a pour objet de mettre l’inculpé en demeure de se présenter devant le juge à la date et à l’heure indiquées par ce mandat.

Si l’inculpé fait défaut, le juge d’instruction décernera contre lui un mandat d’amener qui est l’ordre donné à la force publique de conduire immédiatement l’inculpé devant lui, ajoute le code de procédure pénale.