NETTALI.COM – Ousmane Sonko se dit victime d’espionnage et de surveillance de la part du pouvoir de Macky Sall. Le leader de Pastef fait actuellement à la presse pour une déclaration.

Nouvelle déclaration du leader de Pastef quelques heures après l’audition d’Adji Sarr par le juge d’instruction du huitième cabinet. Prévue à 17 heures, la déclaration a été retardée de près de 30 minutes. Selon Ousmane Sonko, ce retard est dû à un incident avec la police qui a arrêté son convoi pour interpeller certains éléments de sa garde rapprochée.

Ousmane Sonko révèle que les éléments de sa sécurité que deux individus étaient en train depuis quelques jours, de surveiller son domicile. “Ils prenaient des vidéos et des photos. Nous les avons interpellés. Et nous avons découvert dans leur véhicule un matériel de surveillance extraordinaires“, soutient Ousmane Sonko. Qui se sent surveillé et espionné par un pouvoir qui cherche à le liquider. “Macky Sall  a tout l’appareil d’Etat, mais il n’a pas le peuple sénégalais. Nous sommes prêts pour la confrontation“, a-t-il averti.