NETTALI.COM  – En procédant lundi aux arrestations de Guy Marius Sagna et d’Assane Diouf, la Division des investigations criminelles (Dic) a dû faire dans la précipitation. Ce, après avoir intercepté un message audio de Clédor Sène qui devrait, lui aussi, être interpellé incessamment.

Un message audio et c’est la panique. Ainsi s’expliquent les arrestations, lundi, de Guy Marius Sagna et Assane Diouf, en attendant celle de Clédor Sène. Tout est en fait parti de ce Clédor Sène célèbre pour avoir été condamné dans l’affaire du meurtre du juge Babacar Seye.

Dans son message intercepté par la police et largement partagé sur les réseaux sociaux, on entend la voix de Clédor Sène donnant des instructions à certains de ses “amis” dont Assane Diouf. Il dit notamment : “Il ne nous reste plus beaucoup de temps. L’immunité de Sanko sera levée mardi, donc il nous faut agir vite. On a assez communiqué, il faut maintenant poser des actes.” Pour le moment, on ne connaît pas le ou les destinataires du message. Mais Clédor Sène cite nommément Assane Diouf. Il dit : “Ça me gêne de demander un autre service à Assane puisqu’on lui a déjà demandé de s’organiser dans son quartier.” Que voulaient-ils organiser ? A quelle fin? Des questions qui restent sans réponse. L’avocat Me Khoureychi Ba préciseque Guy Marius Sagna est, lui, arrêté pour troubles à l’ordre public. Les deux arrestations sont-elles liées ? L’enquête le dira.

Toutefois, dans une vidéo postée sur facebook tard dans la soirée du lundi, Clédor Sène dit ne faire l’objet d’aucune recherche de la Division des investigations criminelles (Dic). “Je ne suis pas en fuite. La police et la gendarmerie connaissent mon domicile“, a-t-il tenu à préciser.