NETTALI.COM – L’opposition parlementaire apporte son soutien à Ousmane Sonko, dans l’affaire « Sweet Beauty », tout en désignant ses représentants dans la commission Ad hoc.

Moustapha Mamba Guirassy et Serigne Cheikh Mbacké Bara Dolly, membres du groupe parlementaire Liberté et Démocratie,  vont représenter le pôle de l’opposition dans la commission Ad hoc choisie provisoirement ce lundi. La veille, dimanche, l’ex-président de la République Abdoulaye Wade a donné aux députés de son parti des consignes pour refuser la levée de l’immunité parlementaire de l’ex-inspecteur des impôts et des domaines.
Même son de cloche du côté du Grand parti (Gp). Malick Gakou et ses camarades ont donné mandat à leurs députés de ne pas voter la levée de l’immunité du leader du parti Pastef, sous le coup d’une plainte pour viols et menaces de mort.

La commission des lois de l’Assemblée nationale a  constitué ce lundi une commission ad hoc chargée de diriger la procédure afférente à la levée de l’immunité parlementaire de Ousmane Sonko.

Le groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar (BBY, majorité) sera représenté dans cette commission par Demba Babéyel Sow, Mame Bounama Sall, Pape Birame Touré, Adji Mergane Kanouté, Mously Diakhaté, Mamadou Woury Baïlo Diallo, Dieh Mandiaye Ba et Aymérou Gning. La député Fatou Ndiaye (Rewmi) a été désigné par les non-inscrits.