NETTALI.COM – Les personnes arrêtées à  Dakar puis à Bignona lors des manifestations de pro-Sonko seront déférées au parquet ce jeudi. 

Finalement, c’est ce jeudi que les manifestants  pro-Sonko seront déférés. Il s’agit d’une quarantaine de personnes arrêtées lundi a Dakar. Mais également  de 15 autres interpellées à  Bignona. Selon des sources, ces derniers  ont quitté la brigade de gendarmerie de Bignona et ont été transférés à  la Section de recherches de Ziguinchor, en attendant leur déferrement au parquet de la région. Tout comme leurs camarades de  Dakar, ces jeunes du Sud, nous dit-on, ont subi des maltraitances.

Les mis en cause manifestaient suite à la convocation de Ousmane Sonko accusé de viol par une masseuse présumée. Plusieurs  dégâts ont été enregistrés à Dakar. A Bignona, les pro-Sonko sont allés dans les différents établissements scolaires de la localité pour déloger les élèves et descendre dans la rue. Des pneus et autres immondices ont été brûlés sur la chaussée et des pierres jetées sur l’asphalte pour barrer la route. Une station-service a été incendiée.

Les gendarmes ont été mobilisés pour rétablir l’ordre. Et l’armée avait été appelée en renfort pour que le calme revienne dans cette partie sud du pays.