NETTALI.COM- Invité de l’émission Jury du dimanche, Cheikh Bakhoum a rejeté les accusations d’achat de conscience qui entachent la succession de Idrissa Diallo.

Mouhamed Mbengue est le nouveau de la commune de Dalifort. Il remplace à ce poste le défunt Idrissa Diallo. Mais il y a des accusations selon lesquelles le régime en place a détourné les suffrages des élus pour récupérer la mairie. Des charges battues en brèche par le Directeur général de l’Agence de l’informatique de l’Etat du Sénégal (ADIE). Selon Cheikh Bakhoum le pouvoir n’a commis aucun acte d’achat de conscience encore moins de détournement de vote. A l’en croire l’actuel édile a gagné avec la manière cette élection.

Par ailleurs, Cheikh Bakhoum a décliné son ambition pour la commune de Grand Yoff où il milite. Il a indiqué qu’il voudrait changer le visage de cette commune où règnent l’insécurité, l’insalubrité et le sous-emploi. Pour lui, l’équipe qui est en place a échoué et la seule chose qui vaille aujourd’hui c’est une alternance pour transformer radicalement le visage de Grand Yoff. Et il s’engage à faire tout pour que la mairie soit entre les mains de la majorité présidentielle lors des prochaines élections locales.