NETTALI.COM – Le tribunal correctionnel de Dakar a rendu sa décision dans le cadre du procès en diffamation opposant les journalistes Mamadou Oumar Ndiaye et Moustapha Boye, au ministre de la pêche, Alioune Ndoye. Les deux journalistes ont été déclarés coupables. 

Le ministre de la Pêche a eu gain de cause sur les journalistes qui, reconnus coupables, ont été condamnés à 3 mois avec sursis. En sus, ils doivent allouer le franc symbolique au maire de Dakar Plateau. Le juge a en outre demandé que cette décision soit publiée dans certains journaux de la place, sous astreinte du paiement de 1million par jour de retard. Le tribunal a toutefois estimé qu’il n y a pas lieu d’ordonner la suspension du journal.

En effet, dans cette affaire tout est parti de l’article écrit par le journaliste, Moustapha Boly dans leur édition du 7 avril 2020. Il faisait ainsi savoir que le ministre avait octroyé 52 licences de pêche à des navires chinois. Face au juge correctionnel, les prévenus Mamadou Oumar Ndiaye (en tant que directeur de publication et responsable du journal) et Moustapha Boly ont soutenu avoir uniquement repris le communiqué du Gaipes.

En dehors de sa plainte pour diffamation, le maire socialiste de Dakar-Plateau a fait un démenti. Son avocat, Me Baboucar Cissé avait sollicité le franc symbolique, estimant être devant le prétoire que pour laver son honneur. Il avait aussi demandé la suspension du journal pour une période de trois mois, sous astreinte de paiement de 10 millions par jour de retard.