NETTALI.COM – Une partie de la population surtout les jeunes collaborent avec l’ennemie, le virus. Et avec un tel comportement impossible de vaincre le Coronavirus. C’est du moins l’avis du professeur des universités et ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé dans l’émission Grand Jury de ce dimanche.

La deuxième vague de la pandémie de Covid-19 bat son plein au Sénégal avec un nombre de cas positifs et de morts qui ne cesse d’augmenter. Une situation déplorable mais le comportement de certains citoyens qui n’a pas manqué d’agacer le ministre Moussa Baldé.

Ce qu’on doit retenir, c’est très simple. Les mesures ne sont pas compliquées quand même : porter un masque, éviter d’aller dans des rassemblements surtout quand ce n’est pas nécessaire. Je peux même comprendre pour une levée de corps, mais ne pas aller à un baptême je pense que ce n’est pas une catastrophe“, a-t-il réagi d’emblée.

Il faut que les Sénégalais comprennent que nous ne sommes pas dans une île. Nous ne sommes pas des extraterrestres. Quand l’humanité est confrontée à des problèmes et que ceux qui se comportent correctement arrivent à s’en sortir il faut que les Sénégalais comprennent que s’ils ne se comportent pas correctement on ne va pas s’en sortir“, précise l’invité de Babacar Fall.

A en croire le ministre de l’Agriculture, seul le respect des mesures barrières peut arrêter cette vague qui emporte à grande échelle nos aînés.

Moi j’ai du mal à comprendre pourquoi tout le monde dit cela et personne ne le fait. Le Khalife général des mourides chaque fois qu’il sort il met un masque, à chaque fois qu’il parle il dit qu’il faut respecter les mesures barrières. Mais pourquoi au Sénégal on n’arrive pas à respecter cela? Je crois qu’être têtu c’est bien mais on doit comprendre que la situation est grave. Que nous sommes en train de perdre nos aînés. Et c’est cela “, regrette le professeur des universités qui, par ailleurs, met les jeunes au banc des accusés.

Les jeunes doivent comprendre que, certes la covid ne va pas les emporter, mais elle les utilise pour emporter nos vieux, pour emporter les gens qui ont des faiblesses. Si dans une guerre, une partie des combattants travaille avec l’ennemi, on ne gagnera jamais la guerre. La jeunesse sénégalaise, son attitude consiste à aider l’ennemi. Il faut qu’ils arrêtent de ‘collaborer’ avec l’ennemi. Collaborer avec le virus c’est massacrer nos anciens“, dit-il.