NETTALI.COM – Un mois de prison avec sursis et 50 mille francs d’amende. C’est la peine infligée à l’enseignant Samba Tall de Podor. Il avait été arrêté suite à un post sur facebook accusant des chefs de services de profiter de la pauvreté des populations de Podor pour s’enrichir. 

Le verdict est tombé ce jeudi. Le tribunal des flagrants délits de Saint-Louis a infligé une peine d’un mois de prison avec sursis et 50 mille francs d’amende à l’enseignant Samba Tall du Lycée El Hadji Baba Diongue de Podor. Tall, également représentant du Forum civil à Podor, est reconnu coupable de “diffusion de fausses nouvelles”. Il avait été interpellé le 20 janvier dernier suite à un post sur facebook dans lequel il accusait des chefs de services affectés à Podor de profiter de la pauvreté des populations pour s’enrichir. D’ailleurs, il avait fallu une manifestation et des menaces des enseignants et des élèves de Podor pour qu’il soit libéré après son transfèrement à Saint-Louis pour être présenter au procureur.

Coronavirus, pauvreté et corruption. Nous ne pouvons pas cumuler tous ces maux chez nous. On peut considérer les deux premières comme étant ‘naturels’. Mais la corruption, là je dis non. Et je sais que beaucoup me diront non aussi. Envoyés à Podor pour servir la population podoroise, certains chefs de services sont à Podor pour s’enrichir sur le dos de la population“, avait écrit l’enseignant et président du Conseil communal des jeunes de Podor