NETTALI.COM –  L’arrestation du patron de Horizon sans frontières est dénoncée avec véhémence par trois organisations. Les Forces démocratiques du Sénégal (FDS/Les Guelwaars), les mouvements Frapp/France dégage et Y en a marre exigent sa libération immédiate.

Arrêté pour avoir formulé des accusations de détournement contre le gouvernement, Boubacar Sèye de Horizon sans frontières décroche de nombreux soutiens, au sein de la société civile et d’une certaine bonne partie de l’opposition. C’est ainsi que Les Forces démocratiques du Sénégal (FDS/Les Guelwaars), les mouvements Frapp/France dégage et Y en a marre ont, dans un communiqué conjoint, estimé  que la mise sous mandat de dépôt, depuis mardi, de Boubacar Sèye, témoigne “du caractère liberticide du pouvoir de Macky Sall qui persécute continuellement les compatriotes sénégalais épris de justice’’.

En clair, ces organisations  indiquent que “les conditions dans lesquelles Boubacar Sèye a été enlevé à l’aéro- port, tel un criminel, ne cachent guère une volonté d’humilier et de réduire au silence une figure de la société civile dont la seule faute est d’avoir exigé des comptes sur la gestion des fonds alloués à l’État du Sénégal, dans le cadre de la lutte contre l’émigration clandestine’’.

Les FDS/Les Guelwaars, Frapp/France dégage et Y en a marre sont toutefois d’avis que la recherche de la transparence est une exigence légitime dans un État de droit. Cependant, regrettent-ils, cette aspiration est considérée comme “un crime par le pouvoir corrompu et despotique de Macky Sall, qui ne tolère guère ses compatriotes qui luttent en faveur de la bonne gouvernance et de la transparence au Sénégal’’.

“Mais le despotisme, prévient le communiqué, ne peut prospérer et triompher au Sénégal, parce que le peuple se dressera contre toute propension dictatoriale du régime de Macky Sall’’.

Pour finir, ils exigent “la libération immédiate de Boubacar Sèye et tiendront le président Macky Sall et son gouvernement pour responsables de tout ce qui arrivera au leader d’Horizon sans frontières dont l’état de santé est préoccupant’’. Ils appellent, à cet effet, l’opposition, les organisations de la société civile et toutes les forces actives de la nation à se mobiliser pour exiger l’arrêt immédiat de la prise d’otage de Boubacar Sèye.