NETTALI.COM – Le laboratoire chinois Sinopharm annonce, via deux communiqués datés du mardi 12 janvier 2021, la démission, “pour des raisons personnelles”, du président et du directeur général de la société.

Coup de tonnerre à la tête du laboratoire chinois Sinopharm. Le conseil d’administration du groupe annonce avoir reçu, ce mardi 12 janvier, la démission du président du conseil d’administration Li Zhiming, “pour des raisons personnelles“. Li-Hui, directeur général de la société, a lui aussi démissionné, également pour des “raisons personnelles“.

Selon le communiqué publié par le site de la Bourse de Hong-Kong, où Sinopharm est cotée, Li Zhiming a indiqué ” qu’il n’avait aucun désaccord avec le conseil d’administration de la société“.

Covid-19 : le vaccin de Sinopharm efficace à 79%

La même source précise que les administrateurs et la direction de la société s’acquittent de leurs tâches de manière habituelle, et la société continue de mener ses activités normalement. Un nouveau PDG, en la personne de Yu Qingming, a été élu à la tête du conseil d’administration de Sinopharm.

Ces démissions interviennent au moment où Sinopharm doit fournir plusieurs pays en vaccins, dont le Maroc. Aussi, le ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr, avait révélé, hier, que notre pays est aussi en négociations pour obtenir 200.000 doses du vaccin de Sinopharm.

Nous sommes en pourparlers avec la Chine  pour voir comment acquérir 200 000 doses au minimum. Mais, ce que nous pouvons dire de façon certaine, c’est que les pourparlers sont en cours avec la partie chinoise pour voir comment l’Etat du Sénégal va acquérir ces doses pour commencer la vaccination“, annonçait-il.

Avec ces démissions, les autorités sénégalaises doivent-elles changer de cap?