NETTALI. COM – A Dakar et sa banlieue, l’Armée a été rappelée en renfort, hier nuit.Cela, pour tenter de contenir les manifestations tenues par des jeunes qui ne souscrivent pas à l’instauration d’un deuxième couvre-feu.

La nuit d’hier a été chaude à Dakar et sa banlieue, où les populations ont véhément manifesté pour réclamer la fin du couvre-feu instauré pour endiguer la seconde vague de coronavirus.

La police débordée, l’Armée a été appelée en renfort pour sécuriser les locaux de la RTS et ratisser l’avenue Blaise Diagne et la Rue 6 de la Médina occupées par plusieurs manifestants.

Ainsi, la publication du jour de L’Observateur informe qu’à Thiaroye, de jeunes manifestants ont tenté d’assiéger le poste de police de la localité qu’ils ont encerclé.

Le journal de rapporter que lors des affrontements, un jeune a été grièvement blessé et évacué dans un centre hospitalier.

Toutes choses qui ont poussé  le ministre de l’Intérieur, Antoine Diome, à faire une descente inopinée sur le terrain, sillonnant les quartiers chauds de la capitale.