NETTALI.COM – Le concessionnaire, Eiffage, devenu Secca, ne paye que 1.000 francs Cfa l’an pour la location du foncier de l’autoroute à péage. C’est une révélation du ministre des Transports qui faisait face au Collectif citoyen des usagers de l’autoroute à péage (Ccuap). Cependant, il y a pire, puisque l’entreprise n’aurait pas payé que 10.000 francs Cfa, depuis le début de l’exploitation de l’infrastructure

En clair, depuis le début de l’exploitation du premier tronçon, Eiffage a été taxée à hauteur de 7.000 Fcfa. Et je me demande même si cette somme a été payée. Lors des négociations, Eiffage et l’Etat étaient partis sur zéro franc, c’est après qu’ils ont mis symboliquement ce montant“, informe le quotidien Libération dans sa livraison du jour.

Le journal renseigne que cette clause secrète, parmi tant d’autres, figure dans le contrat initial signé avec l’Etat du Sénégal qui a aussi accordé plusieurs faveurs fiscales et douanières à Eiffage.

Mais, ” l’Etat s’est entouré de plusieurs avocats pour revoir certaines clauses du contrat. Et s’il faut aller en contentieux, nous le ferons“, ajoute la source qui est visiblement proche du dossier.