NETTALI.COM  – Vers de sérieuses perturbations dans les transports terrestres le 25 décembre prochain. Trois syndicats appellent à la grève générale pour dénoncer, entre autres, les tracasseries sur les routes.

Il risque d’y avoir de sérieuses perturbations dans les transports terrestres le 25 décembre prochain. C’est en effet la date choisie par trois syndicats pour appeler une grève générale. Parmi les organisations syndicales qui comptent respecter ce mot d’ordre de grève, il y a l’Union des routiers de Gora Khouma, le Syndicat des gros-porteurs dirigé par Diallo Niang ainsi que celui de Pape Modou Ndiaye. Ils dénoncent, entre autres, les tracasseries policières sur les routes.

On avait déposé un préavis de grève pour dénoncer les tracasseries routières. Les policiers nous fatiguent. Ils ne contrôlent même plus si les véhicules sont en infraction ou pas. Ils prennent les pièces et réclament de l’argent. Et ça val en pis“, déplore Diallo Niang. Il ajoute : “L’ancien  ministre El Hadji Oumar Youm avait promis de nous recevoir. Mais il a été limogé et remplacé par Mansour Faye. Ce dernier nous avait demandé de lui accorder un délai d’un mois pour trouver une solution. Et nous avions accepté de suspendre le mot d’ordre.” “Non seulement il ne nous a pas reçu, mais il est allé dire à  l’Assemblée nationale qu’il allait renforcer les postes de contrôle. Il parle aussi de permis à points sans même consulter les acteurs. C’est pour ces raisons que nous voulons aller en grève le 25 décembre prochain“, fustige le secrétaire général du Syndicat des gros-porteurs.