NETTALI.COM  – Le combat contre le racisme dans le sport a connu un tournant mardi avec l’arrêt du match Psg-Basaksehir. Malheureusement, c’est le moment choisi par l’animateur Pape Cheikh Diallo pour s’illustrer dans un dérapage qui en a choqué plus d’un.

Parc des princes. Psg-Basaksehir. Match comptant pour la dernière journée des phases de poule de la ligue européenne des champions de football. On joue alors la 13e minute quand la rencontre est brusquement interrompue. Le quatrième arbitre est accusé d’avoir tenu des propos racistes à l’endroit de l’entraîneur adjoint de l’équipe turque, l’ancien international camerounais Achille Webo. Et c’est le Sénégalais Demba Ba qui mène la fronde. Pour marquer le coup, il réussit à convaincre les deux équipes à rentrer aux vestiaires et refuser de jouer. L’Uefa est alors obligée de reprogrammer le match (rencontre finalement jouée hier mercredi et remportée par les Parisiens par 5 buts à un, ndlr). L’impensable s’est produit. Un match de Ligue des champions arrêté pour dire non au racisme. Un grand coup pour les joueurs de couleur qui vivent le racisme dans leur chair dans les championnats européens. Demba Ba est félicité à travers le monde pour son courage. Les réseaux sociaux s’enflamment pour l’international sénégalais. La classe politique en France comme en Turquie s’en mêle.

Au Sénégal, l’affaire est largement commentée. Demba Ba est porté en héros par ses compatriotes. Moment choisi par l’animateur Pape Cheikh Diallo pour s’illustrer dans un dérapage incompréhensible. “Les noirs ressemblent à des singes“, lance-t-il à l’émission Yewuleen de la Tfm. Avant d’ajouter : “Si Dieu m’avait demandé, j’aurais non seulement choisi d’être blanc, mais je serais comme Michael Jackson .” Lui et ses chroniqueurs en rigolent. Mais l’affaire prend très vite une autre tournure. Tollé général sur les réseaux sociaux. Si pour certains, on peut rire de tout comme le dit l’animateur, d’autres n’hésitent pas à l’insulter, lui reprochant un manque de culture qui ne lui permet pas de comprendre la souffrance des Africains d’Europe confrontés au racisme presque tout les jours. “Il est évident que le talentueux animateur de la Tfm Pape Cheikh Diallo a voulu rire de tout en déclarant à la télé que nous les noirs ressemblons à des singes. Il termine par affirmer : ‘il faut rire de tout’. Attention, Baaye Cheikh, on peut peut-être rire de tout, mais certainement pas avec tout le monde. Et surtout pas de ça“, a notamment écrit Thierno Bocoum, leader du Mouvement “Agir”.

A coup sûr, cette déclaration de Pape Cheikh Diallo va faire le tour du monde et risque de choquer tous ceux qui luttent contre le racisme.