NETTALI.COM- Le procès en appel dans l’ affaire opposant le ministre Oumar Guéye à Jeune Afrique, a été renvoyée au 13 avril 2021. Le juge exige la comparution du ministre, partie civile dans cette affaire.

Devant être jugée ce mardi 9 décembre 2020, la non comparution du plaignant a été évoquée comme motif du renvoi. En effet, les prévenus étant à l’étranger, le président de la Cour a exigé la présence de la partie civile à la barre. Même si son avocat a estimé que ce n’était nécessaire à cause de son statut de ministre, le président lui a signifié que le ministre est un justiciable et il est tenu de comparaître, pour soutenir son accusation.

Pour rappel, le magazine Jeune Afrique avait cité le ministre Oumar Guèye parmi les personnes qui avaient bénéficié d’un virement de la société espagnole Defex, spécialisée dans la vente de l’armement, à hauteur de 6 millions de francs CFA. En première instance, il avait réclamé à Jeune Afrique, la somme de 500 millions de francs CFA pour réparation du préjudice causé. Mais, le juge d’instance a relaxé le journaliste et a débouté le ministre. C’est pourquoi M. Guèye a fait appel.