NETTALI.COM – Oumar Sarr, nommé ministre dans le nouveau gouvernement, se défend d’avoir trahi l’opposition. Il révèle que la première fois qu’il a participé au dialogue national, c’était pour la libération de Karim Wade.

 «La première fois que je suis allé au dialogue national, c’était pour faire en sorte que Karim soit libéré. La première fois que je suis allé voir Macky Sall en tant que président, c’était pour la libération de Karim», a indiqué Oumar Sarr qui faisait face au député.

«Quand je suis allé plaider pour Karim au dialogue, un mois plus tard il a été libéré. Et personne ne m’avait mandaté. Même Abdoulaye Wade ne le savait pas. Seul Karim était au courant. Et Karim m’avait dit de ne pas l’ébruiter et que son papa ne l’apprenne pas», ajoute le nouveau ministre des Mines à l’hémicycle où il défendait le budget de son département.