NETTALI.COM  – Il est certes allié du chef de l’Etat, mais Landing Savané n’est pas de ceux qui disent que Macky Sall peut briguer un troisième mandat. Le patron d’And-Jëf l’a dit ce samedi au sortir d’une rencontre de son parti.

Le débat sur le troisième mandat est loin de s’estomper. Bien au contraire ! Ce samedi, c’est Landing Savané qui met les pieds dans le plat. Et leader d’And-Jëf (tendance Benno Bokk Yakaar) n’y va pas par quatre chemins. “Je pense que deux mandats suffisent largement dans une démocratie“, dit-il. Avant de dénoncer : “Il y a des présidents qui cherchent à tripatouiller la Constitution pour obtenir un troisième mandat. Ce qui est une chose compliquée.” Et de mettre en garde : “Quiconque modifie la Constitution pour un troisième, devra assumer sa responsabilité sur tout ce qui pourrait advenir.”

Landing Savané regrette, par ailleurs, la faillite programmée des partis de gauche. Il en veut pour preuve la formation du nouveau gouvernement. Le folliste en chef dit avoir constaté des “tentatives d’affaiblissement de la classe politique, notamment les partis de la gauche“. “Ce que nous constatons avec le nouveau gouvernement, c’est que les partis de la gauche sont très affaiblis dans la scène politique sénégalaise“, déplore-t-il. Avant de s’interroger : “Où est-ce que cela va aboutir?“. En tout cas, il se dit convaincu que la situation actuelle des partis de gauche mérite réflexion.

Sur un autre registre, Landing Savané plaide pour la tenue rapide des élections locales. “Ce qui est plus important aujourd’hui, c’est la tenue des élections locales prochaines. Et jusque-là, aucune décision claire n’a été prise. Je pense que ces élections préoccupent tous les partis politiques. Car chacun y trouve son compte en terme électoral. Et cela donnera les orientations sur les prochaines échéances électorales“, a-t-il laissé entendre lors de la réunion, ce samedi, du bureau politique d’And-Jëf.