NETTALI. COM- L’Union nationale des pêcheurs artisanaux du Sénégal en a ras-le-bol de la délivrance des licences à des bateaux étrangers. Ces acteurs de la pêche seront dans la rue le 4 décembre 2020 pour pousser l’État à revenir sur sa décision.

Les bateaux de pêche étrangers bradent les ressources halieutiques du pays. C’est forte de cette conviction  que l’Union nationale des pêcheurs artisanaux n’en peut plus de la délivrance, par l’État du Sénégal, des licences à cause des accords avec lesdits bateaux.  Et pour contraindre le Gouvernement à faire machine arrière dans ses accords signés avec l’Union Européenne, elle compte descendre dans la rue pour l’arrêt immédiat de la délivrance des licences de pêche aux bateaux étrangers. elle va marcher de la place de la Nation au rond-point de la RTS, lieu où un « message important » sera envoyé aux autorités.

Leur porte-parole, Pape Fall l’a fait savoir, ce vendredi, lors d’un point de presse. « C’est avec beaucoup de regret mais avec détermination que nous avons fini d’engager une série de manifestations pour être entendus. Cela, après avoir montré notre bonne volonté. Mais face à un gouvernement et un ministre insensible à nos revendications, nous avons décidé d’exercer nos droits constitutionnels jusqu’à obtenir gain de cause total et entier », a fait savoir M. Fall.

Pour lui, la rareté du poisson au large des côtes sénégalaises fait partie de ce qui pousse les pêcheurs à abandonner leur métier pour aller chercher une meilleure vie ailleurs. Ainsi, il demande aux autorités étatiques d’accorder davantage d’attention à ce métier qui est en train de sombrer. En effet, il convient de retenir que les pêcheurs ne seront pas seuls dans cette manifestation. Ils auront, à leur côté, les membres du collectif « Nion Lank » qui ont décidé de leur apporter leur soutien.