NETTALI.COM – Traduit en justice par ses deux associés, le directeur général de Wari, Kabirou Mbodj fera face aux juges de la 3e chambre correctionnelle, le 23 décembre prochain. Le juge d’instruction a retenu contre lui, le chef d’abus de confiance.

 Le directeur général de Wari, Kabirou Mbodj est renvoyé devant la 3e chambre correctionnelle le 23 décembre prochain. L’homme d’affaires est poursuivi pour abus de confiance. Il est traduit en justice par ses deux associés, en l’occurrence Malick Fall et Seyni Camara.

Dans la plainte en question, ces derniers lui reproche entre autres une augmentation illégale de capital et abus de biens sociaux et détournement de la société nommé “Interactive” créée  en vue de développer le réseau de distribution Wari.