NETTALI.COM  – Plus d’une centaine d’organisations islamiques du Sénégal vont marcher samedi à Dakar. Elles appellent à une “riposte pacifique, mais forte et massive” contre l’islamophobie et les caricatures sur le prophète Mouhamed. 

La récurrence des caricatures blasphématoires sur le prophète (Psl) par les médias occidentaux, particulièrement l’hebdomadaire satirique français Charlie hebdo, a fini par exaspérer 1 milliard 800 millions de musulmans à travers le monde, et à les blesser dans ce qu’ils ont de plus cher : leur foi.” Telle est la conviction du Rassemblement des Sénégalais contre l’islamophobie. Composée de plusieurs organisations et venant des différents foyers religieux du pays, la structure entend porter la voix du Sénégal dans le combat contre les caricatures. En conférence de presse jeudi, les membres du collectif ont rappelé que “le Sénégal, qui se glorifie souvent de ses 95% de musulmans, ne pouvait être en reste“. Ainsi, le Rassemblement a décidé de “porter la réplique à cet intégriste laïc qu’est le président français Emmanuel Macron qui a déclaré, urbi et orbi, que ses concitoyens ont le droit de blasphémer et que la France ne renoncera pas aux caricatures“. “La riposte sénégalaise sera donc pacifique mais forte et massive. Car personne n’a le droit, sous prétexte de liberté d’expression, d’insulter la foi des autres“, a dit Mame Mactar Gueye au nom du Rassemblement. Et de lancer un appel au peuple français afin qu’il prenne ses responsabilités devant Dieu et devant les hommes, “pour mettre un terme aux excès de langage du président français le plus impopulaire de l’histoire, alors qu’il est sensé incarner la continuité de l’Etat“.

Et c’est donc pour faire entendre cette voix que le Rassemblement des Sénégalais contre l’islamophobie a décidé de manifester samedi. Manifestation à laquelle le Président Macky Sall est convié.