LE CAIRE (Reuters) – Le groupe Etat islamique a revendiqué la responsabilité de l’attaque de Vienne dans un communiqué diffusé sur Telegram.

L’attaque commise lundi soir en plein coeur de la capitale autrichienne par au moins un assaillant a fait quatre morts et 22 blessés, selon le ministre de l’Intérieur Karl Nehammer. L’assaillant a été abattu par la police.

Selon Karl Nehammer, l’assaillant avait été condamné à 22 mois de prison en avril 2019 pour avoir tenté de se rendre en Syrie pour rejoindre le groupe État islamique avant d’être libéré en décembre dernier.

(version française Jean-Stéphane Brosse)