NETTALI.COM – Le bilan provisoire est lourd. Seize personnes ont perdu la vie dans des accidents de la circulation dans le cadre du grand Magal de Touba célébré mardi. Un record, comparé à celui de 2019.

A ce jour, 113 accidents de la route ont été répertoriés. Nous déplorons malheureusement 16 morts parmi eux “, a déclaré aux médias le colonel Cheikh Tine, commandant du détachement de la Bnsp pour les besoins du Magal.

Le colonel Tine, qui a fait état de ” 197 interventions effectuées ” par son détachement composé de 360 éléments, a aussi annoncé un autre décès consécutif à un ” accident d’une autre nature ” sans donner plus de précision sur les circonstances.

Ce bilan intervient alors que les milliers de pèlerins n’ont pas encore pris le chemin du retour.

Situé dans la région du centre, Touba, la capitale du mouridisme, reçoit à l’occasion du Magal des pèlerins en provenance des quatre coins du pays.

L’année dernière le bilan définitif faisait état de 14 morts dans les accidents de la circulation.

Evènement annuel qui en est à sa 126ème édition, le Magal de Touba commémorant le départ en exil au Gabon du fondateur du mouridisme Cheikh Ahmadou Bamba (1857- 1927) en 1895 se tient le 18ème jour du mois de Safar, le 2ème du calendrier musulman.