WASHINGTON (Reuters) – La porte-parole de la Maison blanche Kayleigh McEnany a annoncé lundi avoir contracté le coronavirus et s’être mise en quarantaine, tout en précisant que l’unité médicale de la présidence ne considérait aucun représentant de la presse comme cas-contact.

“De plus, je n’ai pas eu connaissance du diagnostic de Hope Hicks avant le point de presse de jeudi à la Maison Blanche”, dit-elle dans un communiqué, évoquant la conseillère de Donald Trump dont la positivité a été révélée ce jour-là, quelques heures avant celle du président.