NETTALI.COM  – Ceux qui se réclament de Pastef et qui insultent les religieux n’ont rien à voir avec Ousmane Sonko. C’est en tout cas ce que ce dernier a fait savoir ce samedi à Touba. 

Présent ce samedi dans la capitale du mouridisme, Ousmane Sonko a été reçu par plusieurs dignitaires mourides dont le khalife Serigne Mountakha Bachir Mbacké. Le leader de Pastef-Les Patriotes en a profité pour se démarquer de ceux qui insultent les guides religieux sur les réseaux sociaux et qui se réclament de son parti.

Interpellé par la presse locale, l’ancien inspecteur des Impôts lance : “celui qui insulte un guide religieux n’est pas avec Ousmane Sonko encore moins avec le Pastef que je dirige.”  Allant plus loin, il martèle : “ceux qui insultent nos guides religieux m’insultent également“.  De l’avis d’Ousmane Sonko, le problème, c’est qu’avec les réseaux sociaux, n’importe qui peut se permettre n’importe quoi. “Avec les réseaux sociaux, on peut se lever un bon matin, prendre son café, mettre la photo d’un homme politique et insulter un guide religieux, alors que l’homme politique dont il se réclame n’est même pas au courant de ce qu’il fait“, a déploré Ousmane Sonko.

Pour rappel, des Sénégalais, notamment de la diaspora, profèrent régulièrement des injures contre les guides religieux et souvent ils se réclament de Pastef. Ce qu’Ousmane Sonko a tenu à démentir.