NETTALI.COM – Du nouveau, au sujet de l’enquête sur le meurtre de l’étudiant Ahyi Joël Célestin Philippe, tué à coups de couteaux, samedi dernier, par des agresseurs à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD).

La livraison de ce mardi du quotidien Libération informe que le commissariat du Point-E a été dessaisi, au profit de la Sûreté urbaine de Dakar, qui a hérité de l’affaire. Sans perdre de temps, la Sûreté urbaine a lancé la traque pour mettre la main sur les assassins.

A en croire la même source, les premiers éléments de l’enquête attestent que les agresseurs ont asséné à la victime quatre coups de couteau car Joël refusait de leur donner son téléphone portable.

Il était en compagnie de deux étudiantes, elles aussi victimes de vol, au moment des faits.