NETTALI.COM – L’ancien ministre de l’Écologie et de la Protection de la nature, El Ali Haïdar, invite la population sénégalaise à prendre au sérieux l’arbre en s’activant sur le reboisement. Il s’est prononcé ce samedi à l’occasion de la cérémonie de lancement du projet de foresterie urbaine et péri urbaine : Des navétanes verts pour un Cap- vert reverdi.

En collaboration avec l’Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte (ASERGMV), la FAO et l’ONCAV, la mairie des Parcelles Assainies a procédé samedi au lancement du projet de foresterie urbaine et péri urbaine. Cet ambitieux projet financé par la FAO à hauteur de 100.000 euros, soit presque 70 millions FCFA vise à reverdir le Sénégal particulièrement sa capitale, Dakar.

Conscient de l’importance de planter des arbres, El Ali Haïdar rappelle la nécessité du reboisement.
Prenons l’arbre au sérieux et plantons des arbres. Le Sénégal importe presque 20 tonnes de coco de la Côte d’Ivoire. Et chaque coco importé, c’est nos Cfa qui sont importés. Maintenant, je pense que les Sénégalais sont en train de comprendre l’importance de l’arbre“, a laissé entendre le patron de l’ASERGMV.

Tout comme El Ali Haïdar, le représentant de la FAO et coordonnateur sous-régional de la FAO pour l’Afrique de l’Ouest, Gouantoueu Robert Guei n’a manqué de s’attarder sur l’importance de planter des arbres.

La FAO accorde beaucoup d’importance au reverdissement de la ville de Dakar et de tout le Sénégal. En réalité, c’est grâce aux arbres que nous pouvons arrêter la dégradation des sols, que nous avons de l’eau“, précise-t-il.

Avec le slogan ” Des navétanes verts pour un Cap- vert reverdi“, le président de l’Oncav, Amadou Kane, croit dur comme fer à la réussite totale de ce projet si les ASC apportent leur pierre à l’édifice.

C’est un projet national mais nous avons choisi la commune des Parcelles Assainies pour le lancement. L’objectif majeur est que tout le Sénégal soit vert. En quoi faisant? En plantant des arbres qui vont donner de l’ombre et participer à l’alimentation des populations. Nous sommes 7.073 ASC, nous voulons que chaque ASC plante 100 plantes, séance tenante, tout le pays sera vert“, assure le boss du mouvement navétanes.

En clôture de cette cérémonie, le maire de la commune des Parcelles Assainies, Moussa Sy, s’est réjoui de cette belle initiative et invite les Sénégalais à la mobilisation afin de reverdir le pays particulièrement Dakar, la région du Cap-vert.