NETTALI.COM- Affectée par l’usure du temps, la station terrienne de Gandoul entre dans la dernière phase de sa rénovation avec l’installation de nouvelles antennes satellites. Sonatel annonce par la même occasion, le lancement d’une étude complète  pour recomposer l’infrastructure.

Sonatel veut renforcer la qualité de ses services. A cet effet, elle a décidé d’achever les travaux de rénovation de la station terrienne de Gandoul. Ladite station, renseigne la société de téléphonie dans un communiqué, “constitue de par sa position géostratégique, un réel atout pour le Sénégal et pour la sous-région et elle est appelée à jouer, comme par le passé, un rôle clé dans le renouveau de la technologie satellite”.

” Malgré plusieurs restaurations, l’antenne et ses installations subissaient l’effet de leur âge et d’une inutilisation prolongée. L’état de rouille très avancée des tôles et des grosses pièces métalliques constituait un danger de plus en plus important”, fait remarquer Sonatel.

C’est compte de son état que l’infrastructure, “vieille de près de 50 ans, est démontée suite au risque que constitue son maintien pour le bâtiment et pour le personnel sur site”. Toutefois, Sonatel précise que ” l’opération de démontage en cours ne vise pas à mettre en veilleuse cette station terrienne qui a marqué l’histoire des télécommunications du Sénégal et du continent”. Elle rassure qu’elle ” est plutôt inscrite dans l’optique de continuer à y contribuer de façon active, l’objectif étant de préserver la position du Sénégal dans l’évolution de ce métier spécifique des télécommunications”.

C’est dans cette optique que l’entreprise a lancé, depuis plusieurs années, un projet de renouveau du site de Gandoul. Ainsi, ce projet vante Sonatel, ” rentre maintenant dans une phase finale et qui verra l’installation de nouvelles antennes satellite de dernière génération au service de tout le continent africain”. ” Sonatel a pris toutes les dispositions techniques pour préserver la grande antenne historique pendant la désinstallation dans la perspective d’une reconstitution sur une autre position plus favorable et plus sécurisée pour les personnes et les biens de ce site”, rassure la société de téléphonie.

Au delà, annonce-t-on dans le communiqué, ” Sonatel, fidèle à sa démarche d’écoute de ses parties prenantes, va lancer une étude complète, y compris technologique pour reconstituer cette antenne, qui sera le 1er jalon d’un futur musée des télécommunications”.