NETTALI. COM- Le Parti démocratique sénégalais ( PDS) n’est pas content de la manière dont le régime gère les inondations. Il exige un audit technique et financier  des différents projets et programmes mis en œuvre depuis 2012 et demande la convocation, en urgence, d’une session extraordinaire de l’Assemblée nationale.

Analysant les mesures prises par l’État pour faire face aux inondations, notamment le déclenchement du Plan Orsec, le Parti démocratique sénégalais ( PDS) est loin d’être satisfait. Il exige au delà, ” que le gouvernement apporte sans délai aux populations sinistrées une aide d’urgence conséquente, sans discrimination et cela dans la plus grande transparence”.

Dans un communiqué, le parti libéral exige un audit technique et financier de la gestion des différents projets et programmes de lutte contre les inondations mis en œuvre depuis 2012 sous la supervision des partenaires techniques et financiers du Sénégal. Et dans l’attente des résultats de ces audits, il demande la convocation, en urgence, d’une session extraordinaire de l’Assemblée nationale.

Le parti de Me Wade annonce qu’il compte saisir, dans ce sens, les députés du groupe Liberté et démocratie pour un dépôt, en urgence, sur la table du président de l’Assemblée nationale des questions d’actualité adressées aux différents ministres impliqués dans la gestion des inondations au niveau technique, financier et sécuritaire afin qu’ils viennent s’expliquer devant la représentation nationale.

” Les inondations, un grand revers pour le Président Macky Sall”

En fait, les libéraux considèrent que ces inondations constituent un grand revers pour le Président Macky Sall qui se targuait pompeusement durant la campagne électorale de février 2019 d’avoir réglé, en quatre ans, la question.

Les ” frères ” de Me Wade ont renvoyé le Président Macky Sall à ses propos. « Quand je suis arrivé au pouvoir en 2012, il y avait des dizaines de milliers de populations qui avaient abandonné leurs maisons à cause des inondations. Aujourd’hui, lorsque j’ai mis en œuvre le Plan décennal de lutte contre les inondations, au bout de quatre ans, on a réglé ce problème », disait le président.
Considérant que ces propos ne reflètent pas la réalité, Tafsir Thioye et Cie parlent d’échec et dénoncent ” la mauvaise gestion de la lutte contre les inondations par le régime en place et la mauvaise utilisation des ressources financières qui avaient été mobilisés pour financer les différents projets et programmes initiés sous le règne du Président Abdoulaye Wade et dont l’exécution s’est poursuivi sous le règne du Président Macky Sall”.

Il s’agit selon le Pds, du Fonds spécial de lutte contre les inondations, du Programme de prévention des inondations, du PROGEP financé avec l’aide de la Banque mondiale, du Fonds nordique de développement, du Programme de restructuration de Pikine irrégulier Sud sous la conduite de l’Apix, et des différents programmes d’assainissement à Dakar et dans plusieurs villes du pays. ” Ces différents fonds, programmes et projet initiés à la suite des inondations qui avaient frappé le Sénégal en 2009 venaient s’ajouter au Programme de réinstallation des populations des zones inondées dans le cadre du plan Jaxaay”, précisent les libéraux. Qui rappellent que pour lutter durablement contre les inondations, leur régime avait adopté une approche originale et mis en place une stratégie qui prenait en compte, au delà des programmes d’assainissement, trois volets essentiels que sont : la restructuration ( PROGEP, APIX), le relogement et la réinstallation (Plan Jaxaay) et le drainage des eaux pluviales( PROGEP).

Visite en banlieue ce jeudi

Par ailleurs, Tafsir Thioye et Cie vont dépêcher une délégation conduite par le Président du Groupe Parlementaire, accompagné des députés et de certains responsables ce jeudi 10 septembre 2020 pour visiter certaines zones inondées en banlieue dakaroise. ” A cette occasion, le Pds constatera les dégâts pour ensuite apporter sa compassion, sa solidarité et son aide aux populations sinistrées”, lit-on dans le communiqué.