NETTALI.COM – Qui doit être désigné chef de l’opposition ? Voilà une question qui, de l’avis Khalifa Niass, ne doit même pas se poser. Selon lui, personne ne peut incarner ce statut mieux que Me Abdoulaye Wade.

Le débat sur le statut du chef de l’opposition se pose depuis quelques jours. Si pour certains, le chef de l’opposition doit être celui qui dirige le parti d’opposition qui compte le plus de députés à l’Assemblée nationale, pour d’autres, le statut doit revenir au candidat arrivé deuxième à la présidentielle. Les tenants de cette thèse brandissent comme argument le fait que le Sénégal soit un régime présidentiel.

Suffisant pour que beaucoup y voient une opposition entre Me Abdoulaye Wade, chef du Parti démocratique sénégalais (Pds), et Idrissa Seck, patron de Rewmi, arrivé deuxième à la présidentielle de 2019. Mais pour Ahmed Khalifa Niass, ce débat n’a absolument aucun sens. “Personne ne peut être chef à la place de Wade“, a laissé Ahmed Khalifa Niass sur Walf Tv. D’après lui, tous les acteurs de la classe politique sont sortis de l’école de Wade. Prenant le cas d’Idrissa Seck, il lance : “C’est un des rejetons de Wade.” Et de poursuivre : “Si Me Abdoulaye Wade est un chat, Idrissa Seck fait partie des petites souris.”