NETTALI.COM- Les populations de Bakel et de Matam rudement affectées par les pluies diluviennes qui ont causé beaucoup de dommages à plusieurs localités du pays, ne sont pas encore au bout de leur peine. L’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal ( Omvs) craint le pire si le ciel ouvre encore ses vannes.

” L’hivernage s’est bien installé dans le bassin du fleuve Sénégal et une pluviométrie importante a été enregistrée durant le mois d’août et début septembre. Ces pluies couplées aux apports des affluents non contrôlés ont engendré une montée des eaux à Bakel et Matam où les côtes d’alertes  sont susceptibles d’être atteintes dans les prochains jours”, déclare l’Omvs dans un communiqué signé par son service de communication.

Aussi l’organisation sous-régionale donne-t-elle l’alerte. ” Nous rappelons qu’à l’atteinte de la côte d’alerte, des débordements de fleuve peuvent survenir, en cas notamment de nouveaux épisodes de pluviaux dans la zone”, prévient-elle.

Ainsi, l’Omvs appelle les populations de la Vallée du Delta et du fleuve Sénégal ” à rester vigilantes  face au passage de l’onde de crue, et prendre toutes les dispositions nécessaires pour faire face à d’éventuels débordements du fleuve”.