NETTALI.COM –Après avoir interdit toutes les manifestations projetées pour l’après-midi de ce vendredi, le gouvernement a sorti les gros moyens pour prévenir tout débordement.

C’est ainsi que la capitale sénégalaise est placée sous haute surveillance policière depuis hier. Le centre-ville a été quadrillé. 500 policiers et un important dispositif anti-émeute ont été déployés, si on en croit la publication du jour du quotidien L’Observateur.

Pour mémoire, après que le président de la République s’est opposé, le 1er mai dernier, à toute augmentation sur les salaires des fonctionnaires, des syndicalistes ont monté un cadre unitaire dénommé G7 pour espérer obtenir gain de cause. Aar Li Niu Bokk, réclamant la “transparence” dans la gestion des ressources pétro-gazières et le G7 vont tenir conjointement une marche de protestation pacifique sur l’axe Ecole normale supérieure rond-point Jet d’eau ce vendredi. Pendant ce temps, la plateforme “Sam Sama Rew”, se réclamant de la majorité, compte  organiser une contre-manifestation à la Place de la Nation (ex-Obélisque), simultanément.