NETTALI. COM- Six morts dénombrés,des dégâts matériels innombrables. C’est la conséquence des fortes pluies qui se sont abattues sur le pays, durant le week-end. 

Les fortes diluviennes qui se sont abattues au Sénégal, le week-end n’ont pas été sans conséquences dramatiques. En sus des dégâts matériels, il y a eu des pertes en vies humaines. Six victimes ont été enregistrées.

A Grand Yoff, les furies des eaux de pluie ont emporté un enfant de 18 mois. Il a été retrouvé mort noyé sous les eaux. A Guinaw Rail Sud, un individu meurt noyé dans le canal du Train Express régional. Le déluge qui s’est abattu dans le pays a tout ravagé sur son passage, plongeant les Sénégalais dans un désarroi indescriptible.

La même tristesse a frappé les populations de la ville de Rufisque plus précisément celles du quartier Léona. Dans cette contrée de la banlieue, un secouriste, membre de la Croix-Rouge, a perdu la vie par électrocution. Ce dernier, âgé de 30 ans, est décédé, alors qu’il tentait de sauver une dame prise par un fil d’un poteau électrique. Dans cette localité, les rues étaient entièrement sous les eaux. Lesquelles ont envahi aussi les maisons.

La même situation a prévalu à Kaolack. Dans la capitale du Saloum, les pluies diluviennes ont emporté un élève en classe de seconde au lycée de Passy. Ce dernier est passé de vie à trépas alors qu’il aidait un charretier à traverser. Il a été emporté les eaux. Le week-end pluvieux a été dramatique à Sédhiou où deux morts et quatre blessés ont été enregistrés. La première victime est une fillette de deux ans. L’autre victime est également un enfant. Il a été tué par la toiture d’une construction en banco.