NETTALI.COM – La mort du jeune boulanger Amar Mbaye, tué dans la nuit du vendredi au samedi à Thiès, défraie toujours la chronique. L’autopsie prévue lundi, aura finalement lieu mardi à l’Hôpital Le Dantec, en présence de la police scientifique, a indiqué à l’APS le père de la victime.

 Samedi, le père de la victime avait indiqué que des contacts à l’hôpital Le Dantec lui avaient annoncé que l’autopsie ne pourrait être effectuée que le lundi, en raison du manque de places à la morgue et du week-end.

“On était là toute la journée, mais le professeur nous a renvoyé à mardi, disant qu’il ne pouvait pas pratiquer l’autopsie en l’absence de la police scientifique”, a dit Mafatim Mbaye, le père de la victime.

Selon lui, le médecin légiste chargé de l’autopsie à l’Hôpital Le Dantec de Dakar, a demandé d’attendre la présence, mardi, de ce corps spécialisé de la police, afin d’effectuer l’opération devant aider à en savoir plus sur les causes de la mort de son fils âgé de 31 ans.

Dans la nuit du vendredi au samedi, le jeune Amar Mbaye a rendu l’âme dans des circonstances qui restent à élucider. Certains témoignages pointent du doigt un agent de la police des Parcelles Assainies de Thiès, qui aurait confondu le jeune boulanger qui roulait à moto, à un des conducteurs de mototaxi que poursuivaient des policiers.