NETTALI.COM – L’université Cheikh Anta Diop va ouvrir ses portes à partir du 1er septembre prochain. Divisés en 3 cohortes, les étudiants vont faire successivement leur rentrée jusqu’au 31 décembre. Face à la presse ce vendredi, le recteur et le directeur du Coud ont rassuré les étudiants.

Comme annoncé depuis quelques jours, la reprise des cours à l’Ucad est fixée au 1er septembre 2020.
En conférence de presse conjointe avec le directeur du Coud, le recteur Ahmadou Aly Mbaye affirme que la reprise des enseignements-apprentissages se fera de manière graduelle et bimodale (à distance et présentiel) suivant le plan de rotation des 78.500 étudiants, par cohortes et par niveaux, aussi bien au campus social que pédagogique, jusqu’au 31 décembre 2020.

Du 1er septembre au 15 octobre, pour les étudiants de la Licence 3 et du Master 1, cette première cohorte constitue un effectif de 19.517 étudiants. Du 15 octobre au 15 novembre, les étudiants de la Licence 2 et en Master 2, soit une deuxième cohorte d’un effectif de 20.348 étudiants. Du 15 novembre au 31 décembre, pour les étudiants en Licence 1 qui composent la troisième et dernière cohorte avec un effectif de 31.700 étudiants “, a-t-il laissé entendre.

A en croire le Recteur, les enseignements-apprentissages se dérouleront suivant un plan de reprise qui s’adaptera au mieux à leur situation. Mais également, les enseignements à distance se poursuivent pour tous les étudiants à tous les niveaux, en attendant leur programmation en présentiel.

Il est proposé, pour assurer l’accès aux enseignements à tous les étudiants, la diffusion et/ou la mise en ligne de toutes les activités menées dans les amphis et salles de Travaux Dirigés. Les étudiants qui ne désirent pas reprendre les cours, quelle qu’en soit la raison, auront accès aux enseignements, dans un souci d’équité “, assure-t-il.

Dans son argumentaire, Ahmadou Aly Mbaye, n’a pas manqué de préciser que seuls les étudiants ciblés pour une période bien définie auront accès au campus social et bénéficieront des œuvres sociales, conformément aux délibérations de l’Assemblée et aux recommandations de la Commission Santé Covid-19 de l’Université.

Le Protocole sanitaire au premier rang

Avec la reprise des cours qui se fera au moment où on assiste à une flambée des cas communautaires, le Coud a mis en place un protocole sanitaire. Ce dernier tourne autour de trois axes principaux à savoir : l’application des gestes barrières, le respect des règles de distanciation physique, les mesures particulières.

Présent dans l’amphithéâtre Khaly Amar Fall où se tenait la conférence de presse, Abdoulaye Sow soutient que des dispositions ont été prises de commun accord avec l’ensemble des amicales d’étudiants.
Selon le directeur du Coud, le collectif des amicales d’étudiants a été impliqué dans le processus d’élaboration des protocoles des différents départements du Coud.

Au lieu d’avoir 71.000 étudiants ou plus, nous aurons au maximum 19.000 étudiants sur les 45 jours. Ce qui va désengorger de manière substantielle nos restaurants. Mais, à côté de ce nombre, il y aura un dispositif d’accompagnement, d’encadrement afin de respecter les mesures barrières. Au niveau de la restauration, nous avions décidé de l’utilisation des thermo flashs car nous avons toujours devant nos portes des gens qui ont des difficultés à manier ces appareils “, a détaillé monsieur Sow. Non sans lister certaines mesures retenues telles que le port du masque obligatoire pour tous, le petit déjeuner de 6h à 9h, le déjeuner de 11H à 15h, le dîner 19H à 22H.

L’aspect médical

Sur le plan médical, des dispositions ont été prises, selon Abdoulaye Sow, tel le renforcement de 28 médecins qui seront mis à la disposition des étudiants durant toute cette période. 5 pharmaciens, 45 infirmiers, 26 assistants infirmiers, 24 brancardiers, 7 ambulanciers, 23 volontaires de la croix rouge, 6 techniciens biologistes, 11 sages-femmes, 40 agents de santé, 8 travailleurs socio-psychologues.

Nous avons donnés des instructions pour que le service médical soit outillé aussi bien dans sa pharmacie que dans l’équipement et nous pensons qu’avant le 1er, ce matériel sera disponible. Un protocole de fonctionnement qui prend en charge tous les aspects même les aspects liés au fonctionnement du personnel. Et ce protocole de fonctionnement nous l’avons soumis aux autorités et nous pensons que d’ici mardi, nous seront prêts pour reprendre service convenablement“, a rassuré le directeur du Coud.

Mieux, des étudiants de la faculté de médecine sont associés dans la prévention et la prise en charge sanitaire.