NETTALI.COM- Les nouvelles sont rassurantes pour Diary Sow disparue à Paris depuis le 4 janvier 2021. Du moins, si l’ont se fie aux aux propos de Moise Sarr, secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. 

Invité du Jury du dimanche sur Iradio, Moise Sarr  s’est prononcé sur la disparition de Diary Sow, consacrée à deux reprises meilleure élève du Sénégal (2018 et 2019) et pensionnaire du lycée Louis Le Grand de Paris. Selon le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, « à l’heure actuelle, nous avons de bonnes raisons d’espérer qu’elle est en vie ». Il a dit cela parce que la piste criminelle a été écartée par ceux qui sont chargés de l’enquête.

Poursuivant, il renseigne qu’il y a un comité de crise qui a été mis en place et qui travaille avec les services français compétents. « Le ministère de l’Intérieur français est saisi. Et tous les jours, nous recevons des rapports », a-t-il dit. A Diary Sow, il lui lance ce message : « Si Diary Sow nous écoute, si Diary nous entend ou nous lit, on voudrait lui dire que tout le peuple sénégalais l’attend à bras ouvert. Si je savais là où se trouvait Diary Sow je sauterais sur le premier avion pour aller la prendre directement. Nous sommes dans une enquête qui est menée par des services rompus à la tâche ».

De l’avis de Moise Sarr, le chef de l’Etat suit cette question de très près. Il a un contact direct avec l’ambassadeur du Sénégal en France. Et, il y a un engagement ferme de l’Etat du Sénégal de travailler avec les services compétents français pour que nous puissions trouver Diary Sow saine et sauve. « Que personne ne pose un acte qui pourrait compromettre les pistes sur lesquelles travaillent les enquêteurs », a recommandé le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Il rassure que si Diary Sow revient saine et sauve, elle ne sera pas laissée à son propre sort. Les autorités sénégalaises vont l’accompagner à poursuivre ses études où qu’elle voudra.

Diary Sow n’a pas terminé la procédure de dépôt pour les grandes écoles

« Tout sera mis en place pour l’accompagner dans son retour s’il veut poursuivre ses études au lycée Louis Le Grand ou ailleurs. La réussite, ce n’est pas seulement les prépas, ce n’est pas seulement les grandes écoles. Elle avait engagé la procédure de dépôt pour le concours des grandes écoles et elle n’a pas terminé. Elle pourrait être forclos », a-t-il souligné avant de faire savoir que l’Etat débloque pas moins de 27 millions de francs CFA qui sont investis sur les jeunes étudiants qui ont des bourses d’excellence. Lesquelles bourses, rassure-t-il, sont attribuées sur des critères transparents.

Par ailleurs, Moise Sarr pense qu’on doit créer les conditions pour que les jeunes génies sénégalais poursuivent leurs études au pays. Autrement dit, la qualité de l’enseignement supérieur doit être améliorée. « Nous sommes en train de travailler sur la mobilisation de la diaspora scientifique hautement qualifiée. Nous sommes en train de voir comment ces Sénégalais qui sont partout dans le monde peuvent être mis à contribution dans les efforts de développement du pays », a fait savoir M. Sarr; qui informe que le Sénégal pense à ouvrir des classes préparatoires pour les grandes écoles.