NETTALI.COM- Le leader du Parti pour la rupture (Ppr), Ben Mady Faye a été condamné ce vendredi à une peine de six mois assortis du sursis pour escroquerie au visa.

Le leader politique basé à Rufisque a été attrait à la barre des flagrants délits de Dakar sur plainte du nommé Alioune Diédhiou, un pompiste à qui il avait fait croire qu’il pouvait aider à voyager aux Usa.
A cet effet, le pompiste lui a versé divers montants qui font un total de 2,850 millions F Cfa. Malgré l’argent versé. Alioune Diédhiou n’a pas pu obtenir de visa car à l’ambassade on lui a fait savoir que ses documents sont des faux.

Lorsqu’il a réclamé le remboursement de son argent, dont les 400.000 F CFA qui étaient destinés aux préparatifs de son mariage, Ben Mady Faye lui a proposé un autre créneau. Il lui avait promis de l’inscrire dans la délégation de son parti politique qui devait se rendre en Europe dans le cadre de la campagne électorale de 2019.
Le chef de partie n’a pas tenu sa promesse et le pompiste l’a traîné en justice. Arrêté, le mis en cause a été expédié en prison depuis le 19 août. 2020.
Jugé ce vendredi, il n’a pas reconnu les faits. Il a soutenu qu’il n’a jamais proposé de voyage à la partie civile et n’a reçu que 400.000 F CFA. Jurant tout le temps,, il a déclaré qu’il est un consultant international et qu’il n’a pas besoin de l’argent de la victime.

L’avocat de cette dernière a réclamé 2 millions F CFA au titre de dommages et intérêts. Le parquet a demandé que Ben Mady Faye soit condamné à 6 mois de sursis dont un mois ferme.

L’avocat du prévenu a demandé que son client soit condamné avec bienveillance pour l’escroquerie au visa et qu’il soit relaxé pour le faux et usage de faux dans un document privé.

A l’issu du procès, le chef de parti a &té relaxé de la seconde infraction. Il est condamné à six mois sursis et le paiement de 2 millions F CFA pour escroquerie.