NETTALI.COM – Après avoir battu à mort sa fille, Mouhamadou Sall, chef des Sections d’écritures du Môle 2 du Port autonome de Dakar (Pad), passe aux aveux, devant les gendarmes de la Brigade de Ouakam.

Le Colonel des douanes Mouhamadou Sall est passé aux aveux devant les enquêteurs de la gendarmerie de Ouakam, selon la livraison de ce mardi du quotidien Libération.

A en croire nos confrères, après son acte, le douanier est allé se dénoncer lui-même à la Brigade de gendarmerie de Ouakam. Pourquoi a-t-il commis l’irréparable? La fille, selon ses dires, est sortie sans recueillir sa permission.

Il n’ a pas que cette raison ! Mouhamadou Sall déclare aussi qu’il y avait une force obscure qui le commandait. « J’étais possédé par le diable. Je voulais juste la corriger mais je ne sais ce qui s’est passé après », regrette-t-il.

Pour mémoire, le drame est survenu ce dimanche aux Mamelles. Sur les circonstances du drame, le père « corrigeant» sa fille, a cogné la tête de celle-ci contre le lavabo de la salle de bain. Nos sources renseignent qu’il est en proie à des troubles psychiques et suivait des soins à l’hôpital psychiatrique de Fann.