NETTALI.COM – Le président de la République, Macky Sall, a envoyé en Gambie une délégation de haut niveau constituée de la crème de la lutte contre la pandémie du Covid-19 au Sénégal à son homologue, le Président Adama Barrow, qui l’avait appelé à l’aide. C’est une délégation très technique conduite par Dr Abdoulaye Bousso, directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaire (Cous), en compagnie du Pr Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital Fann, du Dr Alpha Amadou Sall de l’Institut Pasteur de Dakar et du médecin-colonel Pape Samba Ba, chef service des maladies infectieuses de l’hôpital Principal.

La délégation est arrivée en Gambie le jeudi 20 août et elle a commencé les entretiens avec l’équipe gambienne du Pr Amadou Lamine Samaté, ministre de la Santé de Gambie. «Un programme très dynamique a été ficelé et exécuté. Les deux équipes ont échangé sur les expériences de chaque pays depuis l’apparition des premiers cas. Pr Samaté a mis l’accent sur les lacunes, les carences et les difficultés observées dans le pays (Gambie : Ndlr). Il a exprimé également les besoins de la Gambie et il a souhaité que le Sénégal les accompagne surtout par rapport à la question des médicaments, des laboratoires pour les tests. La Gambie n’a qu’un seul laboratoire pour les tests de diagnostic Covid-19, alors qu’au Sénégal nous en avons une trentaine à travers le pays. En Gambie aussi, ils ont constaté qu’il y a eu beaucoup de morts surtout dans le personnel médical », explique l’ambassadeur du Sénégal en Gambie, Bassirou Sène.

Adama Barrow : « le Sénégal et la Gambie sont deux vases communicants » 

La réunion a permis de faire l’état des lieux et Dr Bousso a décliné le protocole qui est appliqué au Sénégal aussi bien sur le plan infrastructurel que des ressources humaines. Ensuite la délégation sénégalaise a visité les dispositifs mis en place pour les tests, l’accueil des malades et la mise en quarantaine. Ils ont terminé la visite par une audience avec le Président Barrow qui les a reçus au State House (Palais présidentiel) le samedi 22 août à 12 heures en présence des ministres des Affaires étrangères et de la Santé et des membres de son cabinet.

«C’était un entretien très fructueux où le Pr Samaté a expliqué la démarche qui a été adoptée pour que la visite soit le plus utile possible. Après la restitution, le Président Barrow a remercié la délégation sénégalaise. Il a rappelé à la délégation que le sort des deux pays est lié par l’histoire et la géographie. Il a précisé que le Sénégal et la Gambie sont deux vases communicants ; S’il y a un péril ici ça devient un drame là-bas si on n’y prend pas garde à temps. Cette visite a été un véritable succès», note l’ambassadeur.

9 Sénégalais atteints en Gambie

L’ambassadeur informe que tout au début de la pandémie, il y avait des Sénégalais qui étaient infectés. «Ils étaient neuf(9) de nos compatriotes qui ont été atteints du Covid-19. Il n’y avait pas de cas de grave. C’était tous des asymptomatiques et ils ont été bien traités jusqu’à leur guérison. Depuis l’apparition du premier cas en Gambie jusqu’à aujourd’hui nous n’avons pas encore enregistré un cas de décès d’un Sénégalais lié au Covid. Et nous avons plus d’un million de Sénégalais en Gambie», fait-il comprendre.

800 millions FCfa envoyés à près de 15 000 Sénégalais en Gambie

Aide Covid. «Nous avons reçu près de 800 millions FCfa destinés à près de 15 000 Sénégalais. Face à ce montant et au nombre des bénéficiaires, on ne pouvait pas payer par le billetage. Ça prendrait beaucoup de temps. Nous avons donc eu l’aval du ministre des Affaires étrangères, Amadou Ba, qui nous a autorisés à signer un contrat avec une institution financière gambienne, Nafa. On remettait les chèques à Nafa et elle faisait les dépôts aux bénéficiaires avec notre supervision. Tout c’est très bien passé et nous avons la satisfaction des populations. Parce que personne n’a eu à se déplacer à Banjul pour recevoir son argent. La méthodologie prise a été bien appréciée par les bénéficiaires de l’aide Covid.»