NETTALI.COM – C’est l’information du jour à Bamako. La junte militaire aurait accordé l’asile politique à Guillaume Soro condamné à une peine d’emprisonnement de 20 ans par la Justice ivoirienne.

Dans certains cercles de Bamako, on ne parle que de cela depuis quelques heures. La junte militaire qui a pris le pouvoir mardi dernier aurait accordé l’asile politique à Guillaume Soro, farouche opposant du président ivoirien, Alassane Dramane Ouattara. Soro qui vit en exil en France est sous le coup d’une condamnation de 20 ans de prison par la Justice de son pays. Il a aussi été empêché de présenter sa candidature à la présidentielle prévue en octobre.

Il n’y a certes, rien d’officiel, mais l’information fait le tour du Mali. “Ça reste à vérifier, mais ici on ne parle que de ça“, confie un journaliste malien contacté par Nettali.com.

Si l’asile politique est effectivement accordé à Guillaume Soro, ce serait une réponse politique de la junte au pouvoir au Mali à Alassane Ouattara. Ce dernier se positionne comme le chef d’Etat de la Cedeao qui refuse tout compromis avec les militaires maliens. Il se bat pour que Ibrahim Boubacar Keita retrouve son fauteuil présidentiel, quitte à utiliser la force militaire.