NETTALI.COM –  Une amende de 20.000 francs. C’est la sanction que le tribunal d’instance de Dakar a infligée  à Pape Thialiss Faye de Lewto, reconnu coupable de coups et blessures volontaires sur la dame Awa Sow avec qui il a un garçon.

Le patron de Lewto a été jugé ce vendredi et il a plaidé coupable de coups et blessures volontaires. Il a reconnu avoir levé la main sur Awa Sow. Il a confessé avoir agi sous la colère car il accuse la mère de son garçon de vouloir briser son ménage. D’après Pape Thialiss Faye, la dame a quitté Paris et s’est installée près de lui à Sacré Cœur  alors qu’elle logeait d’abord aux Parcelles assainies.  Il a fait savoir que la plaignante, bénéficiant de la complicité de sa mère, est venue chez lui pour passer la fête de Tabaski. Lorsqu’il a voulu l’expulser, la dame a refusé et il lui a donné un coup.

Awa Sow conteste l’acharnement et laisse entendre que c’est sur invitation de la mère du prévenu qu’elle se rend chez le père de son enfant. Elle a confié que c’est cette dernière qui lui a loué un appartement. Bien qu’ayant reçu des coups avec une incapacité temporaire de travail de 11 jours, elle s’est désistée.

L’avocat du promoteur a parlé de provocation et a plaidé la bienveillance.

Au final, Pape Thialiss Faye a été condamné à une amende ferme de 20.000 francs Cfa.