NETTALI.COM – Invité de l’émission “Grand Jury” de la RFM, le coordonnateur du Forum Civil, Birahim Seck, a solennellement demandé l’audit de la Fondation “Servir le Sénégal” dirigée par la première dame, Marième Faye Sall. Il invite d’ailleurs l’Inspection Générale d’Etat à intervenir dans ce dossier qui concerne une organisation d’utilité publique comme le stipule la loi.

Cette fondation (Servir le Sénégal) récolte de l’argent au nom du peuple sénégalais. Je le dis encore une fois, l’article 6 du statut de l’Inspection générale d’Etat donne la possibilité aux agents de vérifier tous les organismes qui récoltent de l’argent au nom de la générosité publique, surtout s’ils sont déclarés d’utilité publique “, a laissé entendre Birahim Seck ce dimanche 26 juillet.

Pour le coordonnateur du Forum civil, il est temps de regarder la gestion administrative et financière de la Fondation Servir de Sénégal. Dans son argumentaire, Birahim Seck se demande pourquoi les vérificateurs généraux ne fouillent-ils pas la gouvernance administrative et financière des structures relevant de l’exécutif, du législative et du judiciaire?

On a jamais vu l’Inspection générale d’Etat vérifier ou bien publier la gestion  l’administration de l’Assemblée nationale et de la Présidence de la République, ne serait-ce que le secrétariat général. Ni un rapport de la Cour des comptes sur les services judiciaires de la gestion administrative et financière du Conseil constitutionnel, qui est un organe de régulation assez important…. “, regrette-t-il. Non sans déplorer l’absence de sanction et de suite judiciaire sur ces rapports.

Ainsi, pour qu’il y ait des sanctions ou des suites judiciaires, Birahim Seck n’a pas chercher loin. Il propose la création d’un parquet financier adossé à la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) qui permettra à cette juridiction de connaitre toutes les infractions économiques et financières, et tous les rapports produits par les corps de contrôles.