NETTALI.COM – A quelques heures de l’adresse à la nation du président de la République, le député Seydou Diouf livre les arguments techniques annonçant la levée de l’état d’urgence.

L’état d’urgence sera levé. C’est en tout cas la conviction du député Seydou Diouf. Il en veut pour preuve : l’Assemblée nationale n’a pas encore été saisie par l’Exécutif pour proroger cet état d’urgence.

En clair, joint au téléphone par iRadio, le président de la Commission des Lois, Seydou Diouf laisse entendre : « L’Assemblée nationale ne va pas proroger l’état d’urgence pour la bonne et simple raison qu’elle n’a pas reçu un projet de loi demandant sa prorogation ».

En effet, ce lundi à  minuit marque la fin de la loi d’habilitation qui avait été votée par l’Assemblée nationale pour une durée de 3 mois permettant au chef de l’Etat de prendre des décisions relevant normalement de la loi.

Pour rappel, le chef de l’Etat s’était adressé à la nation le 11 mai dernier. Il avait appelé les Sénégalais à apprendre à vivre avec le virus et avait décrété l’ouverture des mosquées. Il avait également réduit la durée du couvre-feu, levé les restrictions sur le transport urbain et interurbain etc.