NETTALI.COM- Incarcéré depuis le 31 juillet dernier pour offense au Chef de l’État et atteinte à la sûreté de l’État, Adama Gaye a été auditionné au fond ce mercredi 4 septembre.

 Le journaliste-activiste a passé environ trois tours d’horloge dans le bureau du Doyen des juges pour s’expliquer sur les faits qui lui sont reprochés.

D’après nos sources, il a encore clamé son innocence. Ses avocats comptent bien le faire sortir de prison car à l’issue de l’audition, ils ont introduit une nouvelle demande de liberté provisoire.

En fait, celle qui avait été déposée la semaine dernière a été rejetée. Le juge Samba Sall a suivi le parquet qui, dans ses observations, a opposé son veto évoquant la gravité des faits et des risques de trouble à l’ordre public.